TÉLÉCHARGER REVUE RÉÉDUCATION ORTHOPHONIQUE

Cette revue, créée par Suzanne Borel-Maisonny, est une référence pour l'​orthophoniste bristolguide.info, pour l'étudiant.e en orthophonie. Elle est le reflet de la​. PDF Liste des numéros Rééducation Orthophonique - Ortho Edition Télécharger télécharger revue rééducation orthophonique,rééducation orthophonique pdf. Livres gratuits à télécharger ipad 2 Revue REEDUCATION ORTHOPHONIQUE ed l'A.R.P.L.O.E. N°9 DJVU B00HWDW3BM. -. -.

Nom: revue rééducation orthophonique
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:38.86 Megabytes


REVUE ORTHOPHONIQUE TÉLÉCHARGER RÉÉDUCATION

Les utilisateurs du Site déclarent connaître et comprendre Internet et ses limites dont, notamment, ses caractéristiques fonctionnelles et performances techniques : les risques d'interruption, les temps de réponse pour consulter, interroger ou transférer des informations, les risques, quels qu'ils soient, inhérents à toute connexion sur le réseau. Bienvenue sur votre compte Ortho Édition Email ou mot de passe incorrect. Paiement Livraison Satisfaction. Levallois-Perret : Studyrama. Le Conseil fédéral Dangers potentiels d Internet et des jeux en ligne Rapport du Conseil fédéral en réponse aux postulats Forster-Vannini Montrer encore.

C est à cette réflexion que ce numéro de Rééducation Orthophonique, revue scientifique et clinique, souhaite apporter sa contribution. Elle fait suite à une. Rééducation orthophonique est une revue scientifique française consacrée à l'​orthophonie, Créer un livre · Télécharger comme PDF · Version imprimable. Rééducation orthophonique» Numéro décembre , sur le thème « Si vous choisissez de télécharger une application en cliquant sur le lien que l'on.

Quels sont les indices ou 1. Les seuls étalonnages de nos tests et batteries sont-ils pertinents pour définir le concept de trouble et caractériser une déficience du langage oral dans sa globalité? Pouvons-nous nous satisfaire des seules données quantifiées? En conséquence, nos outils d évaluation sont-ils complètement adaptés à cette évaluation?

C est à cette réflexion que ce numéro de Rééducation Orthophonique, revue scientifique et clinique, souhaite apporter sa contribution. Elle fait suite à une précédente publication consacrée plus globalement au bilan orthophonique 2. Dans cet objectif, nous nous intéresserons plus particulièrement, grâce à l expérience des auteurs, à mieux cerner la démarche d évaluation et les axes essentiels qu explorent les différents outils. Le bilan orthophonique, clé de voûte de la pratique orthophonique, est, nous l avons dit, un exercice complexe.

Paula Dei Cas témoigne des questionnements d une orthophoniste dans sa pratique du bilan de langage oral chez l'enfant en cabinet libéral : quelles ressources? Les manques? Les difficultés rencontrées? Autant d interrogations qui participent aussi à l évaluation continue des pratiques. Cadre méthodologique : entre rigueur scientifique et intuition clinique Gilles Leloup traite de la nécessité d un cadre méthodologique d évaluation du langage oral.

Il nous indique comment définir des axes en s appuyant sur une approche neuropsychologique, nécessaire mais non suffisante. Il met en exergue l utilisation d un jugement hypothético-déductif pour identifier les marqueurs de trouble du langage oral.

Pratiquer un bilan du langage, c est être en capacité de lier tous les éléments disponibles issus de l anamnèse, de la prise en compte du vécu du sujet, de son comportement, du recueil des données dans une situation de testing. C est aussi développer une intuition clinique fondée sur des données d observation que notre expérience de praticien est en capacité d objectiver. Cette approche est le fondement de notre discipline. Suzanne Borel-Maisonny n a eu de cesse de la développer en liant recherche expérimentale et observation clinique.

Trop souvent et trop longtemps, ces deux démarches ont eu tendance à s opposer, voire à s exclure. Il nous démontre, dans son présent article, comment, loin de s opposer, ces deux approches se complètent, interagissent et se fondent. En réalité, les objets d'études parfois revendiqués par les orientations qualitatives sont parfaitement passibles de quantifications et d'analyses objectives. La détection précoce des troubles chez le très jeune enfant ou enfant sans langage se heurte souvent à un manque d outils adaptés.

Pour pallier ce manque, les praticiens font notamment appel aux comptes rendus parentaux d évaluation du développement langagier. Sophie Kern présente la version française d'un de ces questionnaires Inventaire Français du Développement de la Communication - IFDC d origine américaine, plus connu sous le nom des Inventaires du Développement Communicatif de MacArthur-Bates MCDI , fréquemment utilisé dans l étude du développement des gestes, des mots et de la grammaire chez l enfant entre 8 et 30 mois.

REVUE ORTHOPHONIQUE TÉLÉCHARGER RÉÉDUCATION

Marie-Thérèse Le Normand illustre ensuite les principaux fondements et enjeux de la démarche évaluative chez le jeune enfant. L analyse des corpus recueillis ne peut se passer d une confrontation aux différentes échelles de développement correspondant au domaine observé.

L évaluation précoce de la production du lexique, de la morphologie grammaticale et de la représentation 3. Rondal, J. Lydie Morel, quant à elle, centre notre attention sur l importance de la structuration de l objet pour le développement des premiers mots. Outils et modélisation Les principes et cadres méthodologiques ainsi posés, nous avons demandé aux différents auteurs de présenter les principaux tests et batteries existants et d en décrire leurs caractéristiques.

Evaluer les capacités de la communication humaine amène à explorer tous les domaines qui en constituent l essence. Parmi eux, les habiletés pragmatiques en sont un des axes les plus importants, une véritable porte d entrée dans la construction langagière. Marc Monfort nous présente divers instruments et démarches que nous retrouvons dans notre pratique clinique et relève les éléments les plus pertinents pour dépister précocement des troubles de la pragmatique du langage.

Claude Chevrie-Muller soulève un certain nombre de points méthodologiques importants pour l évaluation du langage, appliqués aux batteries BEPL 2 ans 9 mois à 4 ans 3 mois et N-EEL 3 ans 7 mois à 8 ans 6 mois.

Elle expose ensuite, en relation avec les explorations possibles à l aide de ces deux batteries, les problèmes propres à l évaluation du langage oral à l âge de l entrée en maternelle diagnostic d un retard d acquisition du langage et ceux concernant la période préscolaire avant l entrée au Cours Préparatoire diagnostic d un déficit éventuel des capacités nécessaires pour aborder l apprentissage de l écrit.

Bernadette Piérart nous présente la toute nouvelle batterie ISADYLE construite en appui sur les théories développementales de la parole, du lexique, 6. Batterie ciblant particulièrement la dimension linguistique, ISADYLE permet de mesurer la connaissance implicite et explicite des structures du langage et d évaluer leur fonctionnement en situation contrainte.

S appuyant sur les travaux de A. Une approche transdisciplinaire Les origines multifactorielles d un trouble du langage oral conduisent à s interroger sur la place de chaque discipline dans la mise en place de l évaluation et du traitement.

ORTHOPHONIQUE TÉLÉCHARGER REVUE RÉÉDUCATION

Didier Roch analyse cette approche qui n est pas seulement une accumulation morcelée de connaissances pluridisciplinaires mais une réponse globale transdisciplinaire fondée sur des modèles partagés. Le développement psychomoteur ne peut plus être ignoré. Au travers de la description de l examen psychomoteur, il focalise sur les mécanismes communs au langage et à la motricité. La dimension psychoaffective est tout aussi essentielle à prendre en compte.

Régis Brunod nous rappelle la concomitance de l importante évolution de l enfant de 2 à 6 ans au niveau psychoaffectif et du développement du langage oral. Cette période marque un tournant souvent décisif dans la vie psychoaffective de l enfant. Il nous dit combien le développement du langage et celui de la personnalité de l enfant viennent s étayer mutuellement, l aidant ainsi à renforcer son identité et les relations sociales qu il expérimente.

Ces angles de vue, psychomoteurs et psychoaffectifs, sont aussi une entrée privilégiée pour mieux adapter la complémentarité des pratiques, l optimisation de l évaluation et celle de la prise en charge. Le développement des capacités cognitives est un autre des aspects importants d une bonne structuration linguistique. Marie-Paule Legeay et 7.

Perspectives Françoise Coquet, Jacques Roustit et Benoît Jeunier tracent les bases d une méthodologie originale de la conduite de l évaluation du langage oral de l enfant de 2 ans 3 mois à 6 ans 3 mois 4.

Les choix méthodologiques réalisés pour l élaboration de la batterie EVALO à paraître ouvrent de nouvelles perspectives tant pour la démarche d élaboration du diagnostic orthophonique parcours diagnostiques intra-domaine ou inter-domaines que pour la caractérisation d indicateurs quantitatifs ou qualitatifs permettant d identifier les sujets porteurs de troubles du langage.

La mise en évidence des facteurs sous-jacents par l analyse des corrélations intra et inter domaines aide, en effet, à dresser de facto le programme de traitement.

Elle permettrait certainement aussi de mieux adapter les conseils de soutien ou d adaptation. Une nouvelle réflexion est née qui nécessitera un débat et des échanges dans les mois à venir. Ainsi, cette complexité a longtemps contribué, à moins d aller piocher les épreuves nécessaires, ici et là, dans plusieurs batteries, à ce qu aucun outil ne soit suffisamment complet pour les traiter exhaustivement. Elle doit nous inciter, en outre, à être vigilants pour nous assurer de la sensibilité des tests, comme nous le rappelle J.

Coquet, F. Réflexions pour la mise au point d une batterie d évaluation du langage oral. Dans cette optique, les analyses des corrélations intra et inter-domaines nous paraissent être une démarche plus pertinente et plus complète pour déterminer les phénomènes pathogènes sous-jacents. L évocation de cette hypothèse donne matière à une grande recherche, mais nous pouvons déjà percevoir que les données récoltées permettront de dégager des pistes concrètes pour l étayer.

Les réponses à cette interrogation pourraient grandement aider à clarifier les notions de retard et de trouble spécifique.

Enfin, nous insisterons, en notre qualité de praticien sur la nécessaire approche clinique faite d observation et d intuition qui doit étroitement se combiner avec l analyse quantitative pour répondre à la remarque de Rondal. Malgré une certaine universalité de mise en place des processus langagiers, de la similitude des étapes respectives, chaque être a son histoire, ses sensibilités propres, son capital biogénétique, ses vécus familiaux, sociaux, culturels et psychiques.

Chaque être est singulier, comme l est son langage. C est en ce sens que quantification et observation qualitative sont indissociables. Elles répondent aux besoins spécifiques des thérapeutes du langage et de la communication que sont les orthophonistes. Le bilan du langage oral du jeune enfant et l expérience des orthophonistes y contribuent.

En prenant comme point de départ la nécessité d un cadre méthodologique d évaluation du langage oral, nous essayerons de montrer en quoi et comment l approche neuropsychologique permet de définir des axes d orientations du bilan orthophonique selon le principe de la dissociation et grâce à l apport théorique des modélisations cognitives du fonctionnement linguistique. D autre part, en s appuyant sur la sémiologie des troubles du langage, les signes spécifiques ou marqueurs de déviance, sur le style cognitif et la personnalité de l enfant, nous verrons comment en utilisant en clinique un raisonnement hypothético-déductif, il est plus aisé de dégager les éléments nécessaires à la pose d un diagnostic positif ou différentiel d un trouble spécifique du langage oral.

Mots clés : bilan orthophonique, diagnostic orthophonique, méthodologie du bilan langage oral, psychologie cognitive, neuropsychologie The necessity for a methodological framework for the evaluation of oral language Abstract Over the years, there have been numerous discussions and important changes in speech and language therapy concerning ways to carry out evaluations.

Taking as a given the necessity of a methodological framework for the evaluation of oral language, we will attempt to show why and in what way a neuropsychological approach helps to define the directions to be followed in a speech and language evaluation, according to the principle of disassociation and with theoretical support from cognitive models of linguistic functioning.

In addition, by referring to the semiology of language disorders, to specific signs or markers of difference, to the cognitive style and the child s personality, we will see how, through the use of hypothetico-deductive reasoning in the clinical setting, it is easier to identify the elements necessary for arriving at a positive or differential diagnosis of a specific disorder of oral language.

Key Words : speech and language evaluation, speech and language diagnosis, oral language evaluation methods, cognitive psychology, neuropsychology Rééducation Orthophonique - N septembre. Elles sont perçues par certains comme des contraintes ou comme des orientations trop formelles car reposant sur des obligations d évaluations à partir de tests et selon des références à des modélisations principalement issues de la psychologie cognitive.

Pour d autres, il est encore complexe d arriver à faire les liens entre les différentes épreuves actuellement proposées et le trouble à diagnostiquer. Cependant, tout le monde semble s accorder sur un point, le bilan a pour but de poser ou d apporter les hypothèses d un diagnostic orthophonique afin de permettre une définition des objectifs de la rééducation et de planifier les étapes de la rééducation.

Ce diagnostic ne répond pas seulement à des critères de normes mais également à des critères qualitatifs Piérart, Ainsi quelles que soient les options personnelles du clinicien, il peut librement choisir ses outils et le cadre de l évaluation selon ses positions théoriques et morales, selon ses choix cliniques et sa connaissance des pathologies qu il doit évaluer.

La question n est sans doute pas une obligation à une référence mais à une réflexion sur un cadre méthodologique en clinique orthophonique.

A ce jour, trois principaux courants ont influencé les conduites de bilans : le courant instrumental, le courant psychanalytique ou relationnel et le courant neuropsychologique. Ce dernier est issu de la psychologie cognitive et des neurosciences, il s appuie sur les travaux en psycholinguistique. Il fait référence à des modèles théoriques du développement et du fonctionnement du langage qu il a contribué à valider.

Chacun de ces courants utilise, dans le cadre des évaluations du langage oral, des outils de bilan construits ou influencés selon des modèles ou des positions théoriques. Ils s attachent tous à une description des troubles selon une classification sémiologique en distinguant ce qui est préservé de ce qui est perturbé dans la fonction étudiée. Le référentiel à une norme selon Les tests employés tiennent compte plus ou moins des aspects de réception et de production mais ils s appuient tous sur les travaux de la linguistique pour décrire les différents niveaux phonologique, lexical, syntaxique, sémantique et parfois sur des aspects plus globaux de la communication comme les niveaux du discours, les compétences pragmatiques.

L évaluation du langage pathologique ne peut, en effet, se limiter aux aspects formels du langage, elle doit aussi prendre en compte la communication de l enfant qu elle soit verbale ou non-verbale. Cette observation doit aussi évaluer les capacités de compensation actuelles et en devenir, les relations entre les activités cognitives transversales attention, mémoire, raisonnement et le désir propre à chacun de communiquer.

Le clinicien est confronté à une équation bien complexe, d une part il doit avoir une démarche analytique en évaluant les différentes capacités linguistiques de l enfant et d autre part garder une observation globale systémique de son fonctionnement langagier.

Toutes ces données doivent être replacées dans un contexte cognitif, psycho-affectif en tenant compte des contraintes environnementales et sociales.

Cela ne peut se faire sans l intuition clinique qui est à la fois le guide et le liant entre ces différents aspects de la démarche de l évaluation.

Elle constitue le socle de la relation puisqu elle doit garantir que le bilan n est pas qu une succession d épreuves mais aussi un échange sur le motif et le sens de la plainte.

Multimedia Online Archive

Toutefois elle ne suffit pas toujours à faire émerger des éléments significatifs, explicatifs du trouble, du retard de langage. D où la nécessité de proposer des méthodologies du bilan en orthophonie afin de définir et d orienter l évaluation. L ensemble du raisonnement qui aboutit à la pose d un diagnostic des troubles du langage, devrait s appuyer sur la base d une norme de développement, des connaissances sémiologiques et théoriques en référence à des modélisations fonctionnelles, développementales ou psychiques.

Une des questions centrales est de rechercher à partir d épreuves ou de tâches, les marqueurs spécifiques ou les prédicteurs de déviances qui confirmeront la classification du trouble mais également les dissociations de fonctionnement. Le bilan doit aussi permettre d anticiper une prospective de développement des compétences linguistiques et de communication de l enfant d après les stratégies de compensation qu il met en place et leurs coûts de fonctionnement cognitif et psychique.

Cette approche méthodologique, tout en s inspirant directement de la neuropsychologie infantile et développementale, n exclut pas les pratiques orthophoniques des différents courants et repose sur les choix cliniques du prati- Il ne s agit pas ici de développer des conduites expérimentales mais de répondre à la demande du patient et de ses parents quant à l origine ou tout du moins à la spécificité des dysfonctionnements, d aider l orthophoniste à faire des liens hypothético-déductifs entre les tests qu il utilise et le niveau de développement de l enfant qu il établit à travers ces épreuves.

La psychologie cognitive Ces quelques rappels pourront paraître hors de propos or il semble qu il y ait beaucoup de confusions et de passions autour des concepts de la psychologie cognitive.

Celle-ci étudie les systèmes de connaissances systèmes cognitifs et les processus de traitement processus cognitifs. Elle se centre davantage sur l activité et l organisation symbolique de la pensée que sur la structure physiologique du cerveau les neurones.

La psycholinguistique et la neuropsychologie sont des branches de la psychologie cognitive. Cette approche ne s est pas construite spontanément, elle est le résultat d un long processus d évolution des conceptions de l esprit humain Bertrand et Garnier, , elle a été, entre autres, nourrie des apports du béhaviorisme, de la Gestalt, du structuralisme et de l esprit cybernétique. Elle est surtout imagée par la théorie modulaire Fodor, postulant que le psychisme humain ne fonctionne pas comme un tout unifié mais traite l information sous formes de modules spécialisés gnosies, praxies et fonctions supérieures.

Le courant cognitiviste est aujourd hui fortement influencé par les neurosciences. Dans le champ de compétence en orthophonie, le développement d une neuropsychologie cognitive a permis de renouveler la clinique des troubles développementaux chez l enfant, en relevant que des fonctions comme la perception, la motricité, le langage, le raisonnement peuvent être de nature biologique. De nouvelles approches intégratives s étayent, elles abordent davantage les rapports entre les fonctions comme émotion et cognition ou attention et motricité.

Le courant connexionniste critique le postulat d un traitement sériel de l information qui n est pas compatible avec la rapidité avec laquelle nous traitons l information. Les connexionnistes refusent la notion de modularité et considèrent la pensée comme le résultat de l activité d un immense réseau neuronal. Cette discussion amène en clinique à s interroger sur les temps de traitement des tâches proposées lors du bilan et sur le s lieu x de la dysfonction qui renvoie à la dimension de l erreur.

L étude du langage oral, tel qu on le pense aujourd hui, pourrait être décrite par un continuum allant de Saussure aux modèles psycholinguistiques comme celui de Garrett Une idée actuellement débattue est qu il ne La neuropsychologie de l enfant La neuropsychologie est l étude de la relation entre les diverses structures du cerveau et du comportement, le comportement recoupe ici aussi bien les fonctions supérieures que les états comportementaux.

Qui sommes-nous? Produits phare. Stock épuisé. Contactez-nous Vous avez besoin d'un conseil ou vous souhaitez commander par téléphone 0 De préférence nous contacter par email Contacter notre service client. BRIS, C. Evaluation avec l'échelle de développement psychomoteur Brunet-Lézine révisée D. UZE Acquisition du langage chez deux enfants atteints d'une dysphasie de développement : étude longitudinale et comparative M.

Document Adobe Acrobat 9.

ORTHOPHONIQUE TÉLÉCHARGER REVUE RÉÉDUCATION

ROGE, E. Conférence internationale E. Symptômes précoces G. Education spécialisée : le contexte français B. Document Adobe Acrobat 6. E et la neuropsychologie au service d'une prescription pédiatrique P. Répercussions sur les apprentissages chez l'enfant M. Evaluations et prises en charge C. Quelles indications à les "traiter"? DULAC Traitement hémisphérique des mots et des chiffres en écoute dichotique : rôle des facteurs attentionnels chez l'enfant C.

LACERT Relations développementales entre les potentiels évoqués cognitifs et l'intelligence non verbale évaluée par l'épreuve de Raven : une étude longitudinale J. UZE, S. NUME, A. GERARD Etude de la phonologie après implantation cochléaire chez des enfants présentant des surdités congénitales ou acquises avant 3 ans A. THIERRY Persistance de problèmes neuropsychologiques et cognitifs attention-mémoire dans une population à haut risque de troubles de l'apprentissage follow-up de 6 ans G.

NOEL, Ph.

Your file is ready

DUNN, C. Dysphasie - Etude de la phonologie après implantation cochléaire - Pathologies développementales du langage lié au retard mental - Dépistage des difficultés d'apprentissage en 3ème maternelle - Problèmes neuropsychologiques et cognitifs et troubles des apprentissages - EVIP échelle de vocabulaire en images Peabody.

CURT, G. Mémoire immédiate - Méthode d'étude des interactions dans dyades avec enfant autiste - Dyslexies de développement - Fluence sémantique et phonologique. JOSE, D. Rééducation psychomotrice des troubles spatiaux - Difficultés d'orientation des lettres symétrique: conflit cognitif? PLAZA Apraxie et troubles du contrôle moteur dans le syndrome de Rett : étude longitudinale au cours des dix premières années de vie J.

Dyslexie de développement et défaillance du traitement séquentiel - Apraxie et troubles du contrôle moteur dans le Syndrome de Rett - La négation approche linguistique. Une approche expérimentale et neuropsychologique J. OTTO, Y.

Publications

Fonctions de l'olfaction au cours du développement précoce - Le toucher chez le bébé - Compétences auditives des bébés - Perception de la parole chez le nouveau-né - Développement du système vestibulaire - Développement du système visuel - Reconnaissance des visages -. ROGE Linguistique et cognition : métareprésentation et dimension de l'altérité dans l'acquisition d'une langue étrangère S. Etat de la question D. Deuxième partie O. Onze cas rapportés dans six familles.

Leucomalacies périventriculaires - Spécialisation hémisphèrique pour le langage chez l'enfant - Dysphasies de développement familiales. Essai sur le développement d'une discipline F. Troubles du comportement dans l'autisme sans retard mental - Evaluation de la communication - Etat de la recherche et perspectives - Comment développer la communication spontanée - Intégration des personnes autistes de l'enfance à l'âge adulte - Comment créer une structure locale en France pour des enfants autistes - Procédure de création d'un établissement pour enfants autistes - L'autisme est-il seulement un problème de communication?